Antenne relais - Mesure du champ d'ondes

introduction
Les antennes relais sont des sources d'émission d'ondes électro-magnétiques. Il serait logique de penser que plus on s'approche de l'antenne plus l'intensité du champ électro-magnétique augmente. Nous avons effectué, le 27 mars 2016, des mesures de champ électro-magnétique autour d'une antenne relais à l'aide d'un détecteur de champ (type Gigahertz HF59B), muni d'une antenne uni-directionnelle. L'appareil permettant de mesurer les champs oscillants entre 27 MHz et 2,7 GHz. Toutes les mesures ont été réalisées sur la même période, l'appareil en position horizontale et à hauteur de cœur. Ce sont les valeurs de pic sur 30 secondes qui ont été retenues. Les mesures correspondant à des densités surfaciques de Puissance (DSP) qui sont donc une intégration des champs électriques et magnétiques. voir notre article : http://pollution-électromagnétique.fr/theorie/relations-mathematiques-entre-unites-das.
L'antenne analysée relaye les réseaux Orange, SFR Bouygues et le réseau hertzien :
  • Orange : réseau UMTS (890 -> 1980 MHz) + réseau GSM (890 -> 947 MHz) ;
  • Sfr : réseau UMTS (905 -> 2155 MHz) + réseau GSM (904 -> 1853 MHz) + réseau LTE (801 ->2635 MHz) + Hertzien (38,5 -> 39,5 GHz) ;
  • Bouygues : réseau UMTS (935 ->1935 MHz) + réseau GSM (935 -> 1758 MHz) + LTE (832 -> 1785 MHz) + Hertzien (12,7 -> 25,2 GHz).
Notre appareil n'a pas été équipé d'antenne pouvant capter le réseau hertzien mais seulement les fréquences de téléphonie UMTS - GSM - LTE (4G)
Observations
L'observation des valeurs est consignée sur la figure ci-dessous. L'antenne est au centre de la figure. On peut observer:
  • les valeurs les plus proches de l'antenne sont relativement faibles, ceci est dû au fait de la dispersion de l'onde autour du centre d'émission (sous forme de cône pour simplifier voir la figure ci-contre), de ce fait à proximité immédiate de l'émetteur, nous sommes quasiment en dehors du lobe d'irradiation principal. Pour être en sécurité vis à vis des ces antennes, il faudrait donc vivre en dessous ! ;-), ce qui n'est pas esthétiquement idéal...
  • les valeurs de répartition ne sont pas concentriques autour de l'antenne, en effet la végétation joue un rôle d'écran, les zones sous couvert de végétation (au nord et à l'ouest) de l'antenne montrent des valeurs amoindries. On notera toutefois que toutes les valeurs sont "fortement significatives" voire "extrêmement significatives" au sens des recommandations de la baubiologie, elles sont systématiquement supérieures à 10 μW/m2 http://pollution-électromagnétique.fr/normes/normes-françaises.
  • Ainsi, des valeurs de plus de 1000 μW/m2 sont présentes dans un rayon de plus de 500 m autour de l'antenne, notamment au niveau des habitations visibles au nord ouest de l'antenne. cette valeur constitue le seuil à ne pas dépasser annoncé dans le rapport bio-initiative 2012 (voir notre article sur les normes : http://pollution-électromagnétique.fr/normes/normes-françaises.
  • Heureusement, ces valeurs peuvent être atténuées dans les habitations, toutefois a minima les personnes présentes notamment dans leurs jardins, sont systématiquement soumises à ces champs électro-magnétiques.
Des études montrent la nocivité de ces antennes relais sur la santé, notamment le lien direct existant avec l'augmentation des décès par cancer (prostate, sein, poumon, rein, foie...), voir l'article ici : http://caroc.a.c.f.unblog.fr/files/2011/07/bresilunenouvelleetudeprouveleliende4924decesparcanceraveclirradiationdesantennesrelaisdetelephoniemobile28072011.pdf. A moins d'habiter juste en-dessous de l'antenne, il vaut mieux chercher à s'en éloigner au maximum, par précaution ce devrait être un critère de décision lors d'un achat d'un logement hors centre ville. Au cas où votre habitation se situe en ligne droite visuelle avec l'antenne, en premier lieu plantez des arbres ! Rappelons enfin que les antennes relais en campagne émettent beaucoup plus fortement qu'en centre ville. Par contre elles sont beaucoup plus nombreuses en ville, à émettre leurs fréquences 2G, 3G, 4G et bientôt 5G ! Sortez couverts !! Pour les habitations, il existe des tissus, des toiles (comme des moustiquaires), voire des peintures qui permettent une très forte atténuation de ces champs pénétrants. Il est ainsi possible de se protéger localement de ces ondes
Mesures Autour Antenne
VOUS HABITEZ PRES D'UNE ANTENNE RELAIS, VOUS AVEZ UN DOUTE SUR SA NOCIVITE POTENTIELLE? N'hésitez pas, contactez nous au : http://pollution-électromagnétique.fr/contact

 

Imprimer