Relations entre unités - DAS

Relations mathématiques entre unités - DAS

Le champ électrique (E) et le champ magnétique (B) sont en relation directe. Leurs ondes se propagent de manière perpendiculaire. Voir notre article : http://pollution-électromagnétique.fr/theorie/les-champs-electro-magnetiques

En mesure de basses fréquences (mesures oscillant en Hertz ou kilohertz), les deux champs se mesurent distinctement à l'aide d'appareils de mesures adaptés. Voir les appareils ici : http://www.pollution-électromagnétique.fr/mesure/appareils-de-mesures-des-cem

En mesures hautes fréquences, les appareils intègrent les deux champs électriques et magnétiques, et la valeur exprimée est une Densité Surfacique de Puissance (DSP), exprimée en W/m2 (Watt par mètre-carré). L'équation reliant les trois variables est la suivante : DSP = E x B

Or, le champ électrique (E) est intimement lié au champ magnétique (B) par l'équation: E/B = 377

In fine, l'équation reliant la densité de puissance surfacique (DSP) au champ électrique (E) peut être déduite : DSP = E x E / 377

Correspondances Champ électrique et DSP
V/m W/m2 mW/m2
1 0.00 3
5 0.07 66
10 0.27 265
50 7 6631
100 27 26525
150 60 59682
200 106 106101
250 166 165782
300 239 238727
350 325 324934
400 242 424403
450 537 537135
500 663 663130
550 802 802387
600 955 954907
650 1121 1120690
700 1300 1299735
750 1492 1492042
800 1697 1697613
850 1916 1916446
900 2149 2148541
950 2394 2393899
1000 2653 2632520

Attention ! ne pas confondre la DSP (Densité Surfacique de Puissance) qui est une puissance appliquée sur une surface avec le DAS (débit d'absorption spécifique) qui met en relation le champ électrique (E) avec les caractéristiques physiques du corps (humain en l'occurrence).

Le DAS est utilisé dans certaines normes et réglementation (voir notre article : http://www.pollution-électromagnétique.fr/normes/réglementation-française) au sujet des émissions des téléphones portables.
Le DAS peut ainsi se définir de trois façons :

  • 1. champ électrique se propageant dans les tissus ;
  • 2. densité de courant se propageant dans les tissus ;
  • 3. élévation de température affectant les tissus.

La première solution ne considère que le champ électrique, la seconde le champ électrique et magnétique, la troisième seulement la notion de chaleur.
Dans tous les cas le DAS ne se mesure pas directement, il se calcul d'après d'autres paramètres.
le rapport Bio-initiative 2012, Si l'on prend en compte les études sur les protéines de stress, le débit d'absorption spécifique (DAS, SAR en anglais) n'est pas l'unité appropriée pour mesurer la dose ou le seuil biologique. Il ne devrait pas être utilisé pour définir des normes dans la mesure où il ne traite que des effets thermiques
CET ARTICLE EST EN COURS DE FINITION....

 

ImprimerE-mail