Résonances de Schumann

Les résonances de Schumann sont des fréquences électro-magnétiques de faibles fréquences générées par la terre, que l'on mesure donc partout dans le monde.
Ces ondes sont générées par la relation électrique entre la terre et la ionosphère qui l'entoure et particulièrement par les nombreux orages qui contribuent à l'équilibrage permanent des charges électriques entre le sol et l'atmosphère. Leur existence a été prédite par le physicien Winfried otto schumann et ont été effectivement mesurées depuis.

voir le film explicatif ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Schumann_resonances
La fréquence principale de Schumann est de 7,8 Hz, mais des harmoniques sont également présentes à 14,3 Hz, 20,8 Hz, 27,3 Hz et 33,8 Hz.

La détermination des fréquences de Schumann (voir équation ci-jointe) est liée à la vitesse de la lumière (c) et au rayon de la terre (Rt), et "n" étant l'ordre de l'harmonique.

Toutefois cette équation ne restitue pas exactement les fréquences annoncées ci-avant, car dans la théorie la conductivité de la terre est considérée comme infinie, ce qui n'est, bien sur, pas le cas. Aussi, les valeurs de fréquences calculées par l'équation sont généralement plus hautes que la réalité.

Considérant le rayon de la terre (6378 km à l'équateur) et la vitesse de la lumière (299792458 m/s), les valeurs calculées sont ainsi les suivantes:

Fréquences de Schumann
Harmoniques Fréquences
théoriques
Fréquences
mesurées
1 10,58 Hz 7,83 Hz
2 18,32 Hz 14,1 Hz
3 25,91 Hz 20,6 Hz
4 33,46 Hz 26,0 Hz
5 40,97 Hz 32,4 Hz
Onde Alpha

Onde Alpha

Ainsi, pour l'harmonique principale, le décalage est en effet déjà de 3 Hertz entre le calcul et la mesure.

En réalité pour obtenir le meilleur calage entre les fréquences mesurées et les fréquences théoriques calculées, il faudrait considérer un rayon de la terre de l'ordre de 8070 km ! (soit près de 1700 km de plus) et dans ce cas toutes les fréquences théoriques seraient à moins de 0,5 Hz d'erreur par rapport à la mesure.

Cette différence importante de rayon (une erreur de 26% sur le rayon de la terre !) pourrait alimenter les théories de la terre creuse. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_de_la_Terre_creuse).

En effet, supposant que la terre soit creuse, il faudrait augmenter son diamètre global pour pouvoir retrouver les fréquences de Schumann... sujet à creuser donc...

Pour aller plus loin dans la discussion, il est intéressant de comparer les ondes de Schumann avec les gammes des ondes cérébrales. En effet, le corps humain est "calé" sur les ondes de Schumann.

Ce fait a été constaté notamment par les astronautes, présentant des problèmes de santé lorsqu'ils sont éloignés de la terre, ainsi des résonateurs Schumann ont dû être installés dans les stations spatiales afin de rétablir une ambiance "terrestre" dans la station.

Quatre fréquences d'ondes cérébrales sont distinguées :

  • 1. ondes ALPHA (de 8 à 12 Hz): typiques d'un état de conscience apaisé, généralement émises lorsque la personne a les yeux ouverts ;
  • 2. ondes BETA (~12 Hz) : présentes en période d'activité intense, de concentration ;
  • 3. ondes DELTA (0,5 - 3 Hz) : fréquences surtout observables chez le très jeune enfant ;
  • 4. ondes THETA (4 - 7 Hz): principalement observées chez l'enfant, l'adolescent et les jeunes adultes, caractérisant certains états de somnolence, d'hypnose et aussi lors de la mémorisation d'information.
    Ainsi les ondes cérébrales sont très proches des ondes de Schumann, nous baignons en permanence dans ces ondes terrestres, aussi il semble normal qu'une relation physiologique soit présente.

Beaucoup de sites internet affirment que la fréquence de Schumann augmente ces dernières années, reliant cela à des modifications possibles de la conscience humaine à l'échelle planétaire...

L'inversion des valeurs étant une pratique habituelle de tromperie du monde, les recherches montrent plutôt que la fréquence de Schumann a tendance à diminuer !

En effet, selon des scientifiques slovaques, cette fréquence est passée de 7,85 Hz à 7,55 Hz en 8 ans (de 2001 à 2009). voir le lien ici :https://www.sav.sk/journals/uploads/02101324Ondraskova-et-al_CGG-39-4.pdf

Il faut plutôt se poser la question si la baisse de cette résonance est un phénomène naturel, ou s'il a une origine anthropique. D'aucuns penseraient aux influences du fameux réseau HAARP, ou tout simplement au magma fréquentiel qui nous entoure (voir notre article :http://pollution-électromagnétique.fr/theorie/le-magma-des-frequences).

Il a été attesté (par Robert Beck notamment) que les pratiques de guérisons paranormales (chaman, religieux, médium...) utilisaient une syntonisation du guérisseur sur la fréquence de Schumann. Que se passerait il si cette fréquence venait à diminuer??...... enfin cette baisse tendrait elle à nous plonger dans la somnolence de l'onde Théta ou même Delta.......à méditer.

 

ImprimerE-mail